Pas de lecture en cours
Pochette de l'opus Anamorphose Existentielle

Anamorphose Existentielle

PlayPause
Lyrics

Le ciel lentement s'assombrit, 
Le jour se meurt dans l'épaisse lueur 
D'un soleil au crépuscule de son existence,
Aux derniers ternes rayons de sa vie.

Et un brouillard le cloisonne derrière un filtre,
Un voile de peine aux teintes de gris.

Un ciel désespérément vide..

Une dernière lueur fade a franchi le fond du ciel,
Un dernier rayon de soleil s'éclipse à ma vue;
Tout devient noir, tout devient lourd,
La nuit tombe et mon âme se noie 
Dans l'atmosphère qui bascule dans le néant.

L'incompréhensible dégradation s'opère, 
Comme toujours après la chaleur éphémère des beaux jours; 
Car une fois encore la nuit fait taire 
Mes espoirs d'un mieux.

La source des sentiments est tarie; aride,
Mon coeur se serre, mon corps s'essore 
Et j'erre à la recherche d'un pourquoi
Sans réponse...